Clean Language

une méthode de questionnement des symptômes

En début de séance, je propose de questionner les symptômes grâce au Clean Language (littéralement « Langage propre »), et d’accéder ainsi à l’inconscient au travers du corps. Cette méthode de questionnement complète très bien le travail en shiatsu.

Qu’est ce que le Clean Language ? 

Le Clean Language aide chacun à découvrir et modifier par lui-même les métaphores et les représentations personnelles de son modèle du monde.

Dans les années 1980, David Grove s’est aperçu que ses clients (patients …) utilisaient souvent des métaphores pour décrire leurs expériences, et, qu’honorer ces métaphores était la façon la plus efficace pour résorber les mémoires traumatiques. Pour cela il aidait ses clients à explorer leurs métaphores en posant des questions ouvertes et en utilisant avec précision, sans les déformer, les mots et les structures linguistiques de ses clients.

L’ensemble de ces questions et la façon de s’en servir, pour faire écho au monde métaphorique présenté par le client, constituent les bases du Clean Language.

Pourquoi « clean » car cette façon de faire n’interfère pas, ni ne contamine l’expérience du client et lui laisse le contrôle sur son processus de transformation.